//
lienlien
Nouvelle MàJ: 20/07/17
Date d'ouverture : 27/03/2013
3eme saison : Take the power back 28/04/2017
Temps de jeu : Fin Printemps 2018
Forum optimisé sous Chrome et Firefox
VOTEZ♥

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Lost in The Echo

Version : Silence is my Worst Enemy

Partagez| .

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Messages : 460
Infos fermées
MessageSujet: Contexte Mer 1 Avr - 20:01




Nous ne choisissons pas. Notre destin choisit
Et la sagesse est de nous montrer dignes de son choix, quel qu'il soit.

Parler de l’humanité, c’est parler de soi-même. Dans le procès que l’individu intente perpétuellement à l’humanité, il est lui-même incriminé et la seule chose qui puisse le mettre hors de cause est la mort. Il est significatif qu’il se trouve constamment sur le banc des accusés, même quand il est juge. Personne ne peut prétendre que l’humanité est entrain de pourrir sans, tout d’abord, constater les symptômes de la putréfaction sur lui-même, sans avoir lui-même commis de mauvaises actions. En ce domaine, toute observation doit être faite in vivo. Tout être vivant est prisonnier à perpétuité de l’humanité et contribue par sa vie, qu’il veuille ou non, à accroître ou à amoindrir la part de bonheur et de malheur, de grandeur et d’infamie, d’espoir et de désolation, de l’humanité.





Dans toutes les existences, on note une date où bifurque la destinée
soit vers une catastrophe, soit vers le succès.

L'humanité, il a été un jour conté que son déclin aura lieu lors d'une date que le monde entier avait au bout de la langue : 21 décembre 2012. synonyme d'apocalypse, de disparition de toute existence humaine. Pourtant, cette date n'a pas signé la fin de l'humanité, ni celle de notre planète. Cette date, a été plus ambitieuse que tout ce à quoi l'homme s'attendait. Ce jour là, le monde que nous connaissions tous changea radicalement. Ce jour, l'humanité a basculé dans un monde d'obscurité. Un nouvel ordre mondial a vu le jour, avec pour unique slogan : Terrasser toute forme d'Art sur cette terre. Purger, chaque pays, chaque ville, chaque personne, de toute présence d'Art dans son existence. Faire régner une dictature ou toute représentation de création, de divertissement, de gout, de vie...serait réduite à néant! Vous l'aurez compris, c'est depuis plus d'un an aujourd'hui que l'humanité évolue dans un univers froid, ennuyeux, sinistre : un monde sans émotions, sans amour, sans beauté, sans véritables êtres humains, sans femmes, sans hommes, sans enfants. Un monde ou nous sommes devenus des machines, uniquement en vie pour produire, pour appliquer des tâches. Ne plus pouvoir s'exprimer, ne plus pouvoir donner de sens à sa vie...





Se révolter ou s'adapter,
Il n'y a guère d'autre choix dans la vie.

Face à cette situation, on peut nourrir des doutes quant à l’aptitude de l’homme à empêcher l’anéantissement du monde que nous redoutons tous. Et ce scepticisme s’explique par le fait que ce n’est pas l’homme qui décide, en définitive, du sort du monde, mais des blocs, des constellations de puissances, des groupes d’Etats, qui parlent tous une langue différente de celle de l’homme, à savoir celle du pouvoir. Face à ce fait, les vertus encore présentes en cette humanité se lèvent contre ce nouvel ordre et se battent pour restaurer la lumière. Dans une lutte acharnée, deux types d'auras se battent l'une contre l'autre! Les bonnes, et les mauvaises. Un classique de notre monde, un classique qui remonte même jusqu'aux légendes grecques. Ou Dieux et Déesses tentaient de faire, tantôt la paix, tantôt la guerre. De nos jours, des individus touchés par ces auras se livrent un combat ou il n y aucun sursis!
Apollon, Dionysos, Ares, Hermès, Héra, Aphrodite...ils n'ont jamais été aussi vivants qu'en ce temps ! Oh non, nul pouvoir fantastique n'est nécessaire. Seul la volonté et les attributs des dieux suffisent à déclencher en eux, l'envie d'aller au bout de leur destinée! Entre bien et mal, entre lumière et obscurité, entre amour et destruction, entre beauté et fatalité, entre vie et mort...Leur choix a déjà été fait pour chacun d'eux !

C’est le hasard…ou bien c’était écrit. Aléa ou destin, dans les deux cas, nous n’y pouvions rien. Le chaos est survenu ; c’est ainsi.





Revenir en haut Aller en bas

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost in The Echo :: GETTING STARTED :: The Guidebook :: Contexte & Annexes-